VTech V.Smile Pro

Les jeux

Il est maintenant temps de parler des jeux. Actuellement, bien que la console soit disponible depuis plus d’un an, on n’en compte toujours qu’une petite dizaine, ce qui est franchement peu, vous en conviendrez. De plus, la majorité sont des licences Disney comme Cars, SpiderMan ou les Indestructibles. Les petites filles devront se contenter de seulement deux jeux : Bratz et Disney Princess. Avec notre console de test, nous avons reçu Scooby Doo : Les civilisations perdues et Cars. De quoi se livrer à un petit test rapide.

Tous les jeux VTech sont architecturés de la même manière. C’est-à-dire que quel que soit le jeu, vous retrouvez toujours les trois modes : « Parcours Aventure », pour jouer, « Monde du Savoir », pour les informations « éducatives » en rapport avec le jeu et enfin « Atelier Création » pour personnaliser son avatar, sa voiture, …etc. Premier tour de piste avec Cars :

A gauche, le « Monde du Savoir », à droite, le « Parcours Aventure ». Dans les deux cas, c’est graphiquement très laid. La course de voiture est franchement d’un niveau graphique dépassé, soit à peu prés l’équivalent d’une Nintendo 64. Le son n’est pas mauvais, mais toutes les actions du personnage sont commentées par une voix toute droite sortie d’un DVD d’apprentissage du code de la route, ce qui devient vite très agaçant. Malgré tout, on peut imaginer qu’un enfant de 6-8 ans puisse se contenter d’une telle course de voiture, même si l’aspect ludique est souvent interrompu par de pseudo-exercices mathématiques et géométriques ultra-répétitifs. Lors de la première course, d’une durée de seulement 26 secondes, on a ainsi droit à pas moins de trois coupures « exercices » identiques…

La vraie déception vient de la caution « éducative » en elle-même, symbolisée par le fameux « Monde du Savoir ». Dans Cars, l’enfant est ainsi censé étudier le fonctionnement d’une voiture, son fonctionnement, ainsi que les différents types de véhicules utilitaires type camion de pompier.  Le moins que l’on puisse dire est que les descriptions sont minimalistes. Exemple : Les camions de pompiers – Les pompiers se déplacent avec leur camion, qui transporte également leur équipement.  Certes. Mais le pire est à venir : chaque changement d’écran se traduit par un chargement épouvantablement long, d’environ 5 à 10 secondes. La navigation dans les différentes fiches « éducatives » devient vite un vrai supplice tant l’omniprésence des écrans de chargements est insupportable.

 

 

Avec Scooby Doo, c’est cette fois les civilisations anciennes que VTech propose de faire découvrir. Hélas, le jeu est visiblement issu du même moule que Cars puisque les mêmes défauts font vite leurs apparitions : fiches éducatives franchement limitées, chargements intempestifs et graphisme « 3D » à la limite du tolérable. Je n’ose imaginer la réaction de mes illustres collèges du bureau d’en face s’ils découvraient une telle chose sur nos PC conventionnels.

Bref, les jeux sont peu nombreux et d’une qualité très insuffisantes au regard du prix affiché : entre 25 et 30€ pièce. Ceux qui doutent encore n’auront qu’à se faire un avis par eux même avec les vidéos ci-dessus.

About the Author

Doc TB
Détracteur en chef, journaliste total, combat le bullshit marketing depuis 2001, ce qui lui vaut régulièrement procès et menaces. Particularité : dilapide l'argent de la rédaction en produits divers et variés qu'il pourrait très bien obtenir gratuitement via les constructeurs (contre un ou deux points en plus sur la note). Détruit au final lesdits produits en cherchant à les améliorer ou pour éprouver leur résistance aux courts-circuits.