Streaming : montrez votre skill au monde (bonus)

Dans Canard PC Hardware n°34, en kiosque, nous vous proposons quelques pages sur le streaming. Une des personnes interrogées, Valentin, nous avait fourni des réponses assez longues que nous avons dû raccourcir dans le magazine. Mais grâce à Internet, cette merveilleuse invention, vous pouvez obtenir l’ensemble de ses réponses.

Valentin Lormeau, A.K.A Yamato Ancien journaliste high-tech/jeux vidéo, reconverti depuis en directeur technique dans la production vidéo. Le stream c’est d’abord mon travail, je chapeaute ou réalise des diffusions en ligne de compétitions eSport ou d’événements jeux vidéo en France et en Europe. Je suis tombé dedans un peu par hasard, j’ai voulu imiter à l’époque les Américains qui diffusaient les matches de leurs tournois de jeux de combat. De fil en aiguille, je me suis retrouvé dans un milieu en plein boom, avec pas mal de débrouillardise et de système D. Je stream également sur une petite chaîne perso le soir, car ça me détend, j’aime bien retrouver ma communauté, échanger avec, le tout en jouant le plus souvent à des jeux trop durs comme Dark Souls ou des FPS Battle Royale. C’est une manière pour moi de me sociabiliser.

Sa chaine : http://www.twitch.tv/yamato_fr

Quel est pour toi le meilleur moyen de faire venir (et garder) des abonnés ?

Tout d’abord, il faut savoir que le streaming est un milieu désormais extrêmement concurrentiel. Il est désormais très simple de diffuser ses parties et tout comme sur YouTube, on se retrouve très vite noyé dans la masse. Même en choisissant un jeu populaire sur Twitch, on sera noyé dans la masse, mais à l’inverse, se placer sur une niche vous placera forcément dans les tréfonds. Il faut donc penser long terme quand on veut se lancer et ne pas se décourager si au début on est en solitaire sur sa chaîne.
Si je peux me permettre 3 conseils de base :
• Faire ce qu’on aime : rien de plus ennuyeux, malaisant qu’un streamer qui va surfer sur le succès d’un jeu qu’il n’aime pas. Éclatez-vous, soyez ouvert, prenez du plaisir. Ça se voit et ça se sent. Au fil du temps vous vous créerez un personnage et c’est ce qui va bien souvent faire revenir les gens.
• Être constant et régulier : Pas besoin de streamer 12h par jour comme un forcené, soyez juste régulier, créez un rendez-vous avec les spectateurs, démarrez à l’heure. Pensez à votre santé avant tout.
• Soigner la qualité du stream : faites attention à la présentation, soignez vos habillages, mettez les mains dans le cambouis pour proposer un stream fluide et lisible, une Webcam et un micro avec une qualité correcte, un son bien équilibré. Il n’est plus nécessaire d’investir des sommes considérables pour tout cela, mais il faudra néanmoins débourser un peu si l’on est dans une optique long terme.

Sinon pêle-mêle, soyez présents sur les réseaux sociaux : Twitter, page Facebook, page YouTube avec vos archives de stream et pourquoi du contenu plus posé et inédit pour avoir une plus-value. N’hésitez pas à observer les streams de la concurrence pour vous inspirer également (pas de plagiat, c’est mal). Dans la même logique, testez des logiciels et de solutions d’habillage, de son ou autre, n’hésitez pas à tenter plein de nouvelles choses, le monde du streaming bouge vite. Il existe désormais énormément de ressource, il serait dommage de passer à côté.

Quel est selon toi le minimum vital au niveau matériel (CPU, GPU, etc.) pour commencer à streamer ?

Si l’on part du principe que l’on va streamer et jouer sur le même PC,un AMD Ryzen 5 est très efficace pour encoder de la vidéo grâce à ses nombreux coeurs, mais un bon i5 Intel Skylake ou Kaby Lake pourra suffire pour jouer et streamer sur le même Pc. Reste qu’un i7 ou un Ryzen 7 ne seront pas du luxe si l’on veut proposer un encodage plus fin, un framerate plus élevé ou une définition supérieure. Il existe une multitude de paramètres pour streamer de la vidéo et vous vous doutez bien que plus un stream est beau et fluide, plus il coûte cher en ressources CPU.
En dehors du CPU, le stream requiert finalement peu de ressources, un peu de GPU, un peu de RAM et du stockage pour enregistrer la vidéo en local en plus de votre stream et vous serez paré. Globalement, une bonne configuration de jeu avec un GPU et un CPU milieu de gamme permettront déjà de streamer en toute quiétude.
Pour ceux qui n’auraient pas les moyens et doivent se contenter d’un processeur plus modeste (jouer avec un i3 n’est pas une tare), il est aussi possible d’utiliser sa carte graphique pour encoder, ce qu’elle fait très bien, même si la qualité de l’encodage sera toujours un peu moins bonne qu’en software via le CPU. C’est en tout cas une solution très arrangeante, car l’impact sur les performances en jeu est négligeable et le processeur n’est plus du tout sollicité. Pas besoin d’avoir un GPU haut de gamme, une carte milieu de gamme type GTX 960 ou 1060 fera très bien le boulot. Notez que cette solution s’applique également à ceux qui ne voudraient aucun impact sur les performances en jeu alors qu’ils ont un meilleur processeur.

Quels sont tes accessoires indispensables et tes coups de cœur ?

Pour le son, j’utilise un Sennheiser G4me One, parce que la qualité du micro est excellente et le son très équilibré. J’ai cependant du le pimper avec une bonnette pour éviter les pops et les souffles dedans. Il est connecté à une petite carte USB qui l’amplifie, car en direct sur un chipset son de carte mère, le volume est un peu faible. Pour ceux qui cherchent la facilité, je conseille un micro Blue Yeti, c’est simple et efficace.
En webcam, j’ai un setup un peu particulier avec une Gopro Hero 4 qui traînait dans mes affaires, mais c’est plus parce que je trouvais ça original que vraiment pratique. De base je recommande les webcams Logitech comme la C920 ou la C922. Les plus fortunés pourront se tourner vers la Logitech Brio, encore meilleure, mais son tarif fait mal.
En coups de cœur, j’ai un contrôleur MIDI, un Novation launchpad MK2 Mini. Interfacé avec un logiciel comme Ableton, il me permet de lancer des boucles sonores, des samples et animer mon stream avec des rires enregistrés AB Production, ça fait son petit effet.
Sinon, je recommande chaudement de ne pas lésiner sur sa chaise de bureaux et prendre un modèle ergonomique, quand on va passer 6h de stream plusieurs fois par semaines devant son PC, être bien assis, c’est vital.

About the Author

Dandu
Espion de Cupertino dans la rédac' de Canard PC Hardware. Aime beaucoup les formats totalement obsolètes ainsi que les technologies bizarres et oubliées. Possède un chien robot, des lapins Wi-Fi et un vrai perroquet.