Lenna, la playmate la plus célèbre du monde informatique

Récemment, nous parlions d’un titre qui a servi à la conception du MP3 (Tom’s Diner). Mais saviez-vous que beaucoup de travaux dans le domaine de la compression d’images se basent sur une playmate vue dans le numéro de novembre 1972 de Playboy ?

L’origine de cette image date de 1973, quand des chercheurs américains décidèrent de numériser une photo pour des collègues devant effectuer une présentation. Ils voulaient un visage humain et une bonne dynamique au niveau des couleurs de l’image et leur choix se porta donc sur la playmate de novembre 1972 (le milieu informatique était déjà phallocratique à l’époque), Lena Söderberg. Dans le magazine, elle avait été nommée Lenna (avec deux n) pour simplifier la prononciation et c’est cette orthographe qui est restée.

L'image classique de Lenna

L’image classique de Lenna

L’image d’origine ne reprend qu’une partie du cahier central et offre une définition assez faible selon les standards actuels : elle ne mesure que 512 x 512 pixels. Pourtant, le fichier commença à avoir du succès dans le petit monde de la compression d’images et passa d’ordinateur en ordinateur pendant de nombreuses années. Elle attira l’attention de Playboy en 1991, quand elle fut publiée en couverture du magazine Optical Engineering, mais le journal accepta ensuite la diffusion de l’extrait tant qu’il était utilisé pour un usage éducatif ou de recherche. L’image (que vous pouvez trouver dans sa version originale sur le site du SIPI, Signal and Image Processing Institute) a bien évidemment lancé son lot de polémique. Une partie des critiques vise explicitement l’origine de la photo (le magazine Playboy) et le côté sulfureux lié, ainsi que l’image négative qu’elle renvoie sur les pratiques des chercheurs dans un milieu majoritairement masculin. L’autre partie se concentre sur la technique, en expliquant que la numérisation reste moyenne – une partie des lignes en haut de l’image est répliquée – et que les informations sur la photo d’origine (pellicule, lumière, etc.) ne sont pas connues.

Malgré les polémiques, l’image demeure toujours largement diffusée (le créateur du BPG l’utilise pour montrer l’intérêt de sa technologie) et Lena Söderberg a été invité en 1997 à la 50e conférence de la Society for Imaging Science and Technology ou – plus récemment – à un banquet de l’ICIP. Un article assez complet développe l’histoire de Lenna (il date de 2001) et – pour ceux que ça intéresse – une personne a décidé de scanner correctement l’image originale et la propose sur Internet, même s’il est bien évidemment #NSFW.

About the Author

Dandu
Espion de Cupertino dans la rédac' de Canard PC Hardware. Aime beaucoup les formats totalement obsolètes ainsi que les technologies bizarres et oubliées. Possède un chien robot, des lapins Wi-Fi et un vrai perroquet.

Comments are closed.