[Retro] La Pippin d’Apple : le plus gros échec de la Pomme

Quand nous avons publié les deux hors-séries de Canard PC Hardware (le 4, dédié aux consoles et le 6, sur les ordinosaures), quelques appareils ont été sciemment oubliés. Mais en grand fan de retrotechnologies, j’ai décidé de vous proposer un petit bonus : un sujet complet sur la Pippin d’Apple.

MAJ : ce petit bonus est distribué sur l’iBooks Store (si vous avez un appareil Apple). Une mise à jour arrive.

Dans la lignée des autres appareils présentés dans les hors-séries, la Pippin a été décortiquée, analysée, testée. Nous avons sélectionné les meilleurs jeux les moins mauvais jeux de la console, expliqué comment l’utiliser en 2016, etc. Ce bonus n’est pour le moment disponible qu’en PDF, avec la même mise en page que dans les magazines.

L’Apple Bandai Pippin – Télécharger le PDF

Un jeu sur les Power Rangers

Un jeu sur les Power Rangers

Pour ceux qui ne connaissent pas la Pippin, petit rappel rapide tout de même : cette console produite et vendue par Bandai a été conçue par Apple dans les années 90. Vendue extrêmement cher (600 $ de l’époque), elle ne propose que de (très) mauvais jeux et ne tient pas la comparaison avec les ténors de l’époque. Il s’agit peut-être de l’échec le plus retentissant d’Apple et elle trouve sa place dans le top des consoles les moins vendues du marché, même pour l’époque : officieusement seulement 42 000 exemplaires, moins que la Ouya.

Une des pages du petit dossier

Une des pages du petit dossier

About the Author

Dandu
Espion de Cupertino dans la rédac' de Canard PC Hardware. Aime beaucoup les formats totalement obsolètes ainsi que les technologies bizarres et oubliées. Possède un chien robot, des lapins Wi-Fi et un vrai perroquet.